CHARLOTTE CHARBONNEL

Paleomancie




du 17 mars au 27 avril 2018



from March 17 to April 27, 2018

 

photos : Jérôme Michel

 

ENGLISH BELOW
 

Nommée Woman to Watch 2018 par le National Museum of Women in the Arts de Washington, Charlotte Charbonnel revient pour la troisième fois à la galerie Backslash avec une série d'installations réalisées suite à de nombreuses recherches sur des sites naturels exceptionnels dont elle a extrait et réinterprété l'essence-même.

L'analyse et l'écoute des matériaux et des phénomènes terrestres sont au coeur des recherches de Charlotte Charbonnel. Pour ce nouvel ensemble d'œuvres, les installations et les vidéos exposées décortiquent ce que la Nature a élaboré depuis des millénaires.

L'exposition s'est inévitablement construite autour de l'idée d'une ode aux quatre éléments : la terre, l'air, le feu et l'eau. Elle propose un hommage, une réinterprétation des effets de ces éléments les uns sur les autres, des reliefs karstiques du Vercors au son d'un volcan à Java, le long de phénomènes divinatoires ou quasi alchimiques.

Dans le cadre de son exposition personnelle à La Halle - centre d'art contemporain de Pont-en-Royans, Charlotte Charbonnel a eu accès aux entrailles du massif du Vercors, et plus précisément à la grotte de Choranche et aux fontaines pétrifiantes de La Sône. Elle en a extrait des vidéos hypnotiques sur le travail de l'eau et le bruit de son écoulement ainsi que des installations faites d'éléments travaillés à la fois par la Nature et par l'artiste elle-même. Parmi les œuvres présentées à la galerie, des stalactites de verre façonnées par l'homme à partir du panorama caverneux de Choranche et ornées de tuf composent une forêt minéralogique artificielle ; des plaques d'ardoise placées sur le cristallisoir des fontaines pétrifiantes dont le travail de l'eau calcaire a défini un ensemble de photographies géologiques aléatoires. C'est une rencontre entre la main de l'artiste et l'action indomptable de la Nature que Charlotte Charbonnel a voulu transposer dans une scénographie ambitieuse.

D'explorations en Colombie et en Indonésie, l'artiste a découvert et élaboré un paysage quasi lunaire qui immerge le visiteur dans une atmosphère volcanique d'où s'échappent les grondements du mont Bromo. Oeuvre totalement immersive, elle plonge dans l'obscurité un décor éruptif mais également animal avec des formes indéfinissables qui s'animent de manière aléatoire.

Charlotte Charbonnel est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. Ses œuvres ont été présentées dans de nombreuses institutions, notamment entre autres à la Maréchalerie de Versailles, à La Verrière Hermès de Bruxelles, au Musée Réattu en Arles, au CNEAI, au Domaine de Chamarande, à la Gaité Lyrique et au Palais de Tokyo à Paris. 

L'ensemble des œuvres proposées ont pu être réalisées dans le cadre de ses résidences à Parramar y Parrarìo en Colombie ainsi qu'à Moly-Sabata à Sablons et d'invitations à la production par Labanque de Béthune (Intériorités, commissariat de Léa Bismuth), l’Espace d'Art Contemporain Les Roches à Chambon sur Lignon (Aquarius, exposition personnelle, commissariat de Leïla Simon) et La Halle - centre d'art contemporain de Pont-en-Royans (Sonitus Aquae, exposition personnelle, commissariat de Giulia Turati).
 

->>> Backslash éditions est heureuse d'annoncer A07 A17 la première monographie consacrée au travail de Charlotte Charbonnel. Elle réunit dix années de recherches et les textes de 12 auteurs : Léa Bismuth, Sally Bonn, Juliette Cortes, Thierry Davila, Marianne Derrien, Nathalie Desmet, Alexandra Fau, Alice Morgaine, Camille Paulhan, Leïla Simon, Catherine Strasser et Guilia Turati.
L'ouvrage bilingue français / anglais de 224 pages se présente sous la forme de 11 cahiers internes. Chacun propose une vision large d'une œuvre ou d'une série emblématique de l'artiste, avec notamment des reproductions d'images et de feuilles d'études. La couverture est imprimée en sérigraphie par l'atelier Dupont. Conception graphique : Hadrien Lopez. Imprimé en 600 exemplaires sur les presses d'Escourbiac l'imprimeur, Paris
Cette monographie est publiée avec le soutien de la maison Hermès et du Centre National des Arts Plastiques (aide aux galeries/publication).


\

Named Woman to Watch 2018 by the National Museum of Women in the Arts in Washington, Charlotte Charbonnel is returning to the Backslash gallery for the third time with a series of installations, the fruit of her extensive research into a number of extraordinary natural sites. With these works, the artist has succeeded in extracting and reinterpreting the very essence of each one of the sites.

Charlotte Charbonnel places the analysis of and attention to earthly materials and phenomena at the heart of her artistic investigations. For this new series of works, the installations and videos exhibited dissect objects that Nature has been spent thousands of years forming.

The exhibition, logically enough, centres on the idea of an ode to the four elements: earth, air, fire and water. Each installation offers a homage to the effects these elements have on each other, within a new perspective, from the karstic landscape of Vercors to the sound of a volcano in Java, accompanied by divinatory and quasi alchemical phenomena.

As part of her solo exhibition at La Halle contemporary art centre in Pont-en-Royans, Charlotte Charbonnel had access to the entrails of the Vercors Massif and, more specifically, the Choranche caves and La Sône petrifying fountains. Her explorations resulted in hypnotic videos of the water at work and the sound of it flowing as well as installations made of elements shaped by Nature and by the artist herself. The works on display at the gallery include glass stalactites inspired by the cavernous beauty of Choranche and adorned with tufa rock to form an artificial geological forest, and slate slabs placed on the petrifying fountains’ crystallizer where the action of the calcareous water defines a series of random geological snapshots. We are presented with an encounter between the hand of the artist and the untameable hand of Nature which Charlotte Charbonnel chose to transpose into an ambitious display.

Further explorations in Colombia and Indonesia led her to discover an almost lunar landscape, inspiring an installation which plunges the visitor in a volcanic atmosphere vibrating to the sound of the rumbles emitted by Mount Bromo. A totally immersive work, it shrouds the scene in darkness, a scene that is both eruptive and animal, with indefinable shapes moving around in random fashion.

Charlotte Charbonnel is a graduate of the Ecole Nationale des Arts Décoratifs in Paris. Her work has featured in a variety of museums, including the Versailles Maréchalerie, Verrière Hermès in Brussels, Musée Réattu in Arles, CNEAI, Domaine de Chamarande, and Gaité Lyrique and Palais de Tokyo in Paris.

All the pieces in the exhibition are the fruit of her residences at Parramar y Parrarìo in Colombia and Moly-Sabata in Sablons, as well as invitations to produce work by Labanque in Béthune (Intériorités, curated by Léa Bismuth), the Espace d'Art Contemporain Les Roches in Chambon sur Lignon (Aquarius, solo exhibition, curated by Leïla Simon) and La Halle contemporary art centre in Pont-en-Royans (Sonitus Aquae, solo exhibition, curated by Giulia Turati).


->>>> Backslash éditions is delighted to announce "A07 A17" the first monograph dedicated to Charlotte Charbonnel's work. It gathers 10 years of researches and texts by 12 autors : Léa Bismuth, Sally Bonn, Juliette Cortes, Thierry Davila, Marianne Derrien, Nathalie Desmet, Alexandra Fau, Alice Morgaine, Camille Paulhan, Leïla Simon, Catherine Strasser and Giulia Turati.
The 224 pages publication has 11 intern sections, each one presenting a particular work or an emblematic series by the artist, with images, texts and studies. Front cover silkscreen printed by atelier Dupont. Graphic design : Hadrien Lopez. Printed at 600 copies by Escourbiac printer in Paris. Bilingual French - English.
This monograph is sponsored by CNAP - Centre National des Arts Plastiques (support for galleries/publication) and maison Hermès.

 

PRESSE \ PRESS

Emmanuelle Dreyfus, "La muse nature", Femina, 2018