Backslash gallery

A+ R A-

Yellow mood

Wednesday, 27 October 2010 15:11 Published in Blog

Le 22 octobre, Séverine s'est offert une journée jaune.

- Jaune comme le logo de slick d'où Séverine nous rapporte un petit aperçu :



 

Une pièce magnifique de Laurent Pernot chez Odile Ouizeman (la cage) dont le stand est superbe :

 

 

Très belle pièce d'Andrew Webb chez Annie Gentils Gallery (Anvers)


Le stand très particulier mais néanmoins très réussi chez Bodson-Emelinckx Gallery (bruxelles), solo show de l'artiste EVOL qui a remporté le prix Arte:





Très beau choix du nouveau fonds Canson pour l'art : l'artiste Fabien Mérelle (artiste de la galerie Jeanroch Dard, Paris)

 



Toile intéressante à la Gallery Etemad (Téhéran)

 

A noter aussi le très beau stand de la galerie Ilan Engel (paris) très élégant avec des oeuvres de Stephan Crasneanscki Solo Show Ulysses Syndrom Series Photographies & Installation sonore.

 

- Et jaune comme le bal du même nom (qui cette année, d'ailleurs, était bleu) :

Pas plus de photos sur ce bal car comme le dit l'adage: "What happens in Bal Jaune, Stays in Bal Jaune"...

 

Samedi c’est galeries #27 (Edition Waffles & Vedette)

Friday, 25 November 2011 13:04 Published in Blog

 

Aujourd’hui un parcours un peu spécial puisque Bruxellois (d’où les Waffles, évidemment).

Boris Tellegen aka DELTA que nous suivons (en attendant son passage prochain à BACKSLASH) vernissait hier sa nouvelle exposition « Abundance » à la Galerie Alice à Bruxelles.

L’occasion est trop belle, je double Séverine dans ses starting blocks et 1h15 plus tard me voici en Belgique.

Hop! Direction le quartier d’Ixelles pour visiter nos amis de BODSON & EMELINCKX où se tient en ce moment un "group show" curaté par Johannes Fricke Waldthausen (rappelons qu’il fut le commissaire de la première Biennale de Berlin ou encore de « code Unknown » au Palais de Tokyo). Bref, Charles Antoine et Cédric l’ont invité à proposer ce show regroupant 4 artistes non représentés en Belgique bien que déjà très installés, Alistair Frost, Julian Hoeber, Analia Saban & Jeremy Shaw.

Une œuvre d'Evol devant, pas de doute, j'y suis.



Galerie BODSON – EMELINKX
70 rue de Hennin
1050 Bruxelles

Du 18-11 au 17-12-2011

 

A deux pas de Bodson, Nathalie Obadia. Comme à Paris, un espace magnifique qui présente une exposition de Clara Halter intitulée « Chemins de Paix ». Ancienne journaliste écœurée par les mots, elle entame sa carrière artistique en s’attachant à la lettre. Travail minutieux, elle répète à l’infini ces lettres les ramenant à l’état de « paterns ».  Ce n’est que plus tard, lorsque qu’elle créa le Monument de la paix, que le mot se reconstituera. Seul et unique le mot Paix se décline en une installation, au premier étage, de 52 cadres représentant le mot Paix dans 52 langues.

 

Sinon, pas de problème quand à la filiation Obadia / Templon :

Galerie Nathalie Obadia
Rue Charles Decoster 8
1050 Bruxelles

Du 10-11-2011 au 14-01-2012

 

Toujours dans le quartier d’Ixelle, un crochet chez Hufkens et l’exposition de Thierry de Cordier, artiste belge, qui a notamment présenté « Drawings » au Centre Pompidou en 2004, propose ici une série de toiles représentant des vagues d’océans inconnus déchainés. La première de ces œuvres « I’m Not a Romantic », en référence à Caspard David Fredrich, propose une toile qui passe d’un chemin bucolique d’Auvergne à une vague grise et menaçante prête à fondre sur nous. Le texte accompagnant cette œuvre explique le cheminement de l’artiste et explique les toiles de cette exposition comme des compositions entre des photos de montagnes et d’océan. La montagne se fond dans le traité pictural de la mer, probablement du nord de part sa dominante grise et verte. Des planches regroupant les photos originales permettent comme un filigrane de saisir le travail de composition effectué en amont.

Galerie Hufkens
6-8 rue Saint Georges
1050 Bruxelles

Du 28-10 au 10-12-2011

 

L’heure avance, il et temps de bouger vers la place Sainte Catherine et la galerie A.L.I.C.E.

Place Louise, et hop un détour par la Verrière Hermès toujours immanquable. Je n’ai pas la programmation en tête mais j’ai confiance en Alice Morgaine et bien m’en a pris, Barthélémy Toguo y est à l’honneur. Une série de dessins à l’encre et 12 échelles déstructurées, tous clous dehors, cernent 70 Barils aux couleurs vifs. Originaire du Cameroun, la dimension sociale de son œuvre s’impose encore ici fortement par les Barils représentant l’eau (enjeu majeur de la vie et du développement en Afrique) ainsi que les  « échelles/ barbelés » qui symbolisent une ascension sociale difficile et douloureuse.

 

La Verrière Hermès
50 boulevard de Waterloo
1000 Bruxelles

Du 04-11 au 17-12-2011

 

Les Sablons, la grand place et nous voila place Sainte-Catherine. Un détour chez Catherine Bastide pour le vernissage de l’exposition de Valérie Snobeck dont le travail s’axe autour de la transformation par la dégradation des matériaux. Aussi prend-elle des miroirs et les attaque à l’acide, au cutter, frottant, opacifiant et grattant afin d’en détourner les réflexions et le sens de l’image ainsi retranscrite. Pour lui donner échos les œuvres de Nathalie Czech détournent elles aussi le sens. Pas de l’image, mais du mot. Travaillant sur des articles de magazine ou de simples listes de mots, elle en sélectionne certaine et partitionne ainsi le texte original en lui offrant un second sens. Ces « Hidden Poems » sont comme des messages secrets et cachés que l’artiste nous révèle.

 

 

Galerie Catherine Bastide
Rue Vandenbrandenstraat 1
1000 Brussels - Belgium

Valerie Snobeck

Block Optic with Rope

Project Room : Natalie Czech

Hidden Poems

Du 25-11-2011 au 21-01-2012

 

Et pour finir, ce qui qui est l’objet de ma visite à Bruxelles, A.L.I.C.E et le vernissage de “Abundance” de Boris Tellegen. Alice, toujours aussi charmante, me propose une bière (d’où la Vedette, la boucle est bouclée) et je me lance dans l’exposition. Je ne reviendrai pas sur le travail de Boris puisqu’il a fait l’objet d’un post.

Je vous laisse maintenant apprécier cette exposition en image, juste pour moi le temps de finir ma bière.

A la semaine prochaine

ALICE Gallery

4 rue de Liège
100 Bruxelles

ABUNDANCE

Du 24-11 au 23-12-2011

 


Pas besoin de vous faire l’article sur Bâle, la grande messe annuelle de l’art contemporain… Après plusieurs éditions pour d’autres galeries, nous voici parties sur les bords du Rhin pour Backslash !

Un petit arrêt à Chablis (obligé) et nous arrivons enfin dans la cité bâloise, qui ne change pas beaucoup d’année en année, si ce ne sont tous ces travaux sur Messeplatz… La ville construit de nouveaux espaces d’exposition sur plusieurs niveaux. Fin des travaux prévue en 2013. Pour ceux que ça intéresse, tous les détails ici.

Bref, c’est un peu le foutoir mais l’ambiance est au beau fixe alors que les marchands arrivent !
Premier arrêt au Merian, au bord du fleuve, pour se reposer de la route et nous voilà parties en direction de … la Kunsthalle, bien connue de tous et rendez-vous immanquable ! Mais la Kusthalle, cette année, va avoir une sérieuse concurrence ! Nous verrons cela plus tard.
Ce qui est sympa, dans les foires, c’est de se retrouver à l’étranger mais avec les mêmes personnes qu’à Paris … ! Donc dîner entre parisiens à Bâle.

Le lendemain : montage de stand @ Volta8! C’est parti pour une journée intense, armées de perceuses, niveaux et autres outils nécessaires à « l’accroché droit » !

Fin de journée, crevées, mais Kunsthalle SECOND ROUND !


Dimanche, le stand est prêt et la foire ne commence que demain. On part se Jeffkooniser à la Fondation Beyeler. Belle expo! Même si l’on n’aime pas forcément toute la production de la superstar, c’est appréciable, et rare, de visiter une rétrospective aussi importante de l’américain.



Jour de vernissage à Volta. Je ne vais pas vous faire de débrief, Séverine l’a déjà fait ici !

Volta ferme à 18h tous les soirs, ce qui est pratique car cela nous donne le temps d’aller visiter les autres foires. Direction LISTE ! Toujours le même accueil avec un monde fou et l’art en mode bière !

La foire… toujours le même enchevêtrement sympathique de stands conceptuels dans un lieu atypique, merci Dédale !

Cette année, pas le courage de monter les mille et quelques marches jusqu’en haut de la tour pour admirer une superbe vue bâloise. Ceci étant, tout le monde la connaît !
Donc après la visite, on reste en bas, on s’abreuve et on croise les marchands, les directeurs de foires, les artistes et les journalistes : un grand classique !



Il est maintenant temps de vous parler du nouveau spot bâlois : le Volkshaus !!

L’endroit n’est pas si nouveau que cela mais il tend de plus en plus à détrôner la Kunsthalle. D’abord une terrasse sur Claraplatz, puis un bar, puis un resto, puis un grand patio avec tables et bancs, puis un autre grand bar, quelques marches et encore un bar et enfin, à droite, un autre bar.

C’est l'antre d’un ancien de la Kunsthalle, Etienne, charmant français basé en Suisse. Nous y viendrons à peu près tous les soirs durant cette semaine car l’endroit est super, bien plus près de Messeplatz et la musique bien meilleure également qu’à la Kunsthalle !

Second jour de foire :



Après la foire, une autre foire. Solo Project se situe près de Volta dans un stade couvert. Les stands sont censés présenter des solos mais quelques-uns ont fait exception avec deux artistes.

On passe voir les projets de nos confrères bruxellois en commençant par A.L.I.C.E.

Puis Bodson-Emelinckx (qui montre notre ami Simon Nicaise)

Une petite mention spéciale pour la galerie d’Albert Benamou qui expose les géniales œuvres de Pierrick Sorin



Mercredi soir : la routine + un arrêt obligatoire chez notre regretté Burger King !



Jeudi : Volta organise un apéro-chantier pour les exposants. On y passe un moment sympathique mais court. Il fait une chaleur étouffante donc retour sur Claraplatz.

Les jours passent avec au bord du Rhin, une buvette fort sympathique qui abreuve les badauds et les baigneurs.


Un petit bateau nous fait traverser le fleuve.



Samedi, dernier jour de foire pour nous. On plie le stand et disons au revoir à la dynamique équipe de Volta.
Direction le centre bâlois où nous y retrouvons deux artistes fort appréciés de Backslash ! Avant-dernière soirée charmante et expiatoire pour des galeristes un peu fatiguées mais heureuses !



Dimanche : petit-déjeuner au Musée Tinguely avec une belle rétrospective Tatlin :


Où est Charlie ?



Et puis une visite INTENSE d’ArtBasel commence, comprenant Statements et Unlimited !



Lundi, retour à Paris avec un arrêt aux Hospices de Beaune :

Et un chef d’œuvre :



Le retable de Rogier Van der Weyden, histoire de se souvenir!


ARCHIVES

Prev Next Page: