Backslash gallery

A+ R A-
Friday, 14 January 2011 16:20

SAMEDI, c'est GALERIES #1

Rate this item
(1 Vote)

Le Samedi, c’est GALERIES est un nouveau rendez-vous dont BACKSLASH a eu envie pour promouvoir cette activité du samedi que certains pratiquent déjà avec grand bonheur : aller à la découverte des galeries d’art contemporain, se promener, s’attarder, aimer, détester, apprendre, rencontrer.

Parce que vous ne verrez jamais la même chose. Parce que c’est un vrai plaisir que d’être libre d’aller de galerie en galerie, de rue en rue, d’un quartier à un autre, et surtout d’une œuvre à une autre.

Parce que les galeries font un travail de fond, sincère et absolument indispensable. Parce qu’elles sont souvent les seules, avec les collectionneurs, à soutenir les artistes sur le long terme, à leur apporter écoute, visibilité, soutien moral et financier.

Parce que c’est facile de pousser la porte.

 

Personnellement, je regarde rarement le programme à l’avance. Ce que j’aime, c’est penser à un point précis, en partir ou continuer jusqu’à ce que je sois en retard ou que la fatigue commence à se faire sentir. Bien sûr, on a toujours ses préférences, on aime plus un artiste qu’un autre, une galerie qu’une autre. Mais pour ce nouveau rendez-vous du samedi, j’ai décidé de vagabonder avec plus d’objectivité !

Ce rendez-vous n’est donc ni critique, ni partisan mais seulement incitatif.

 

 

Le SAMEDI 8 janvier 2011

 

Samedi dernier, le 8, c’était LA rentrée pour beaucoup de galeries. Comme BACKSLASH était aussi en vernissage, je suis (très) rapidement passée chez quelques confrères.

 

D’abord chez Laurent Godin pour voir l’exposition Christmas Show (j’ai un peu honte de vous dire que je ne l’avais toujours pas vu) où j’ai beaucoup aimé le sapin de Sven’t Jolle et les dessins de Claude Closky.

 

Sven 't Jolle, Pauvre Sapin, 2008; Claude Closky, Zero, 2009; Courtesy Galerie Laurent Godin, Paris

 

Claude Closky, Zero, 2009, Courtesy Galerie Laurent Godin, Paris

 

 

Christmas Show

jusqu’au 22 janvier

 

Galerie Laurent Godin

5 rue du grenier Saint-Lazare

www.laurentgodin.com

 

 

Je suis ensuite passée par curiosité chez Anne de Villepoix qui vernissait ce jour-là une exposition personnelle de l’artiste chinoise Xie Lei, de grands formats, plutôt colorés.

 

Xi Lei

jusqu’au 19 février

 

Galerie Anne de Villepoix

43 rue de Montmorency

www.annedevillepoix.com

 

 

Et comme c’est à côté, je suis allée voir l’exposition de Gabriel Desplanque à la Galerie Plume. J’ai beaucoup aimé les photos, d’une belle simplicité et assez intrigantes, et l’accueil est très agréable.

 

 

 

Gabriel Desplanque

J’ai peu d’effets personnels

jusqu’au 20 janvier

 

Galerie Plume

48 rue de Montmorency

www.galerieplume.com

 

 

Suite logique, je suis passée chez Metropolis et Jean Brolly.

Chez Metropolis, j’ai bien aimé cette œuvre en particulier :

 

Sophie Dejode et Bertrand Lacombe, tree cabin, 2011

 

Sophie Dejode et Bertrand Lacombe

Jusqu’au 26 février

 

Galerie Metropolis

16 rue de Montmorency

www.galeriemetropolis.com

 

 

J’aime souvent les expositions de Jean Brolly. L’accrochage est toujours très beau et il y a une atmosphère très agréable qui se dégage, entre sérieux et méditation. Et puis, je viens de lire son entretien avec Anne-Marie Fugier dans Galeristes et j’ai trouvé son commentaire sur l’art, son parcours, ce métier, assez juste.

 

 

David Tremlett

Place on paper

Jusqu’au 12 février

 

Galerie Jean Brolly

16 rue de Montmorency

www.jeanbrolly.com

 

 

Mais le prétexte de ma ballade était surtout le nouvel espace de la très bonne galerie Sémiose, qui s’est installée au 54 rue Chapon et dont le déménagement était très attendu. L’exposition est très réussie.

Bienvenue donc !

 

 

 

Anne Brégeaut

Jusqu’au 26 février

 

Galerie Semiose

54 rue Chapon

www.semiose.com

 

 

 

Le SAMEDI 15 janvier 2011

 

Aujourd’hui, mon prétexte, c’était l’exposition d’Erwin Wurm chez Ropac. Depuis que j’ai découvert les One-Minute Sculptures il y a déjà quelques années, je lui voue une admiration sans faille.

 

Histoire de ménager le suspens, je suis d’abord passée chez Yvon Lambert voir l’exposition Louise Lawler, dont c’est le dernier jour samedi !! J’aime moins cette exposition en particulier mais il faut saluer le travail de cet immense artiste et comme toujours la mise en espace de l’œuvre.

 

 

 

 

 

Louise Lawler

Later

Jusqu’au 15 janvier

 

Galerie Yvon Lambert

108 rue Vieille du Temple

www.yvon-lambert.com

 

 

Je passe toujours ensuite chez Xippas. J’avais beaucoup entendu parlé de l’exposition en cours. Ne vous fiez pas aux photos, c’est encore plus beau, plus sensible en vrai (comme toujours). Dépêchez-vous, c’est aussi le dernier jour demain !

 

 

Robert Irwin

Way Out West

Jusqu’au 15 janvier

 

Galerie Xippas

108 rue Vieille du Temple

www.xippas.com

 

 

En sortant, je me précipite à la galerie Ropac admirer la très belle exposition d’Ervin Wurm, malgré l’accueil toujours glacial… J’essaie de ne pas me refroidir et me plonge dans l’univers de l’artiste, toujours aussi drôle et pourtant très incisif. Outre les sculptures de grande ampleur, les petits formats en terre sont très beaux. Modestes, et tout aussi forts.

 

 

L’exposition de Tom Sachs à l’étage mérite également le détour.

 

Ervin Wurm

Yes biological

Jusqu’au 12 février

 

Tom Sachs

Drawings 2000-2010

Jusqu’au 12 février

 

Galerie Thaddaeus Ropac

7 rue Debelleyme

www.ropac.net

 

 

Bien sûr, en sortant de chez Ropac, je vais toujours voir, par curiosité, la galerie Karsten Greve. Ambiance radicalement différente en général ! Cette fois-ci ne déroge pas à la règle avec une exposition de Pierrette Bloch, dont je ne connaissais pas le travail (no comment please !) et que j’ai, contre toute attente, trouvé très bien. J’ai adoré les compositions abstraites et l’installation où du crin est enroulé sur des fils.

Et puis, l’accueil a été plutôt chaleureux et cela fait du bien ! Pour la première fois de la matinée…

 

 

Pierrette Bloch

Jusqu’au 12 février

 

Galerie Karsten Greve

5 rue Debelleyme

 

 

Un dernier saut rue des Coutures Saint-Gervais chez Dominique Fiat, dont la programmation est toujours impeccable et l’accueil très sympathique. La galerie présente Rut Blees Luxemburg.

 

 

Rut Blees Luxemburg, Black Sunrise, 2010

Courtesy Galerie Dominique Fiat, Paris

 

Rut Blees Luxemburg

Black Sunrise

Jusqu’au 19 janvier

 

Dominique Fiat

16 rue des Coutures Saint-Gervais

www.dominiquefiat.com

 

 

Enfin, je n’ai pas pu aller voir l’exposition collective présentée chez Odile Ouizeman mais je ne saurais que trop vous recommander d’y faire un saut. C’est le dernier jour !!!

Les oeuvres sont comme toujours captivantes et le sérieux de la programmation impressionnant! Et puis, il y a une œuvre de l’un de mes artistes préférés (Laurent Pernot)…

 

Galerie Odile Ouizeman

10-12 rue des Coutures Saint-Gervais

www.galerieouizeman.com

 

 

 

Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated.
Basic HTML code is allowed.

ARCHIVES

Prev Next Page: