Backslash gallery

A+ R A-

Charlotte Charbonnel

reversolidus


du 17 mars au 28 avril 2012
\
March  17 - April 28, 2012

Vernissage le samedi 17 mars de 17h à 21h
\
Opening on Saturday 17th March from 5 to 9 pm

 






La galerie Backslash a l’honneur d’annoncer reversolidus, l’exposition personnelle de l’artiste française Charlotte Charbonnel dont le travail s’axe autour de recherches scientifiques liées principalement à l’acoustique, la sismologie ou encore le magnétisme. Les œuvres s’approprient différents modes d’expression, dont le dessin ou l’installation, et proposent un chemin complexe à travers diverses expériences sensorielles où la dimension poétique règne sur l’ensemble.

Le titre de l’exposition, reversolidus, questionne la notion de matière dans sa définition la plus vaste, à la fois matière acoustique et matière physique. Le solidus caractérise le moment précis de cristallisation où cette matière devient solide, tel le verre à l‘état de fusion qui se solidifie à une température donnée.
Les œuvres de Charlotte Charbonnel sont souvent liées à des préoccupations expérimentales. L’artiste glane les recherches scientifiques les plus variées et les étudie afin d’en extraire le savoir et la praticité nécessaires à la mise en œuvre de ses propres défis. « Je m’intéresse à ce que l’on ne peut pas maîtriser, à cette alliance de beauté et de danger perceptibles lors de phénomènes naturels », explique l’artiste.    

Charlotte Charbonnel envahit l’espace de la galerie Backslash et propose un parcours où les sens du spectateur sont constamment ébranlés. La perte de repères se matérialise dans les installations que l’artiste déploie à travers des modes d’expression fortement liés à une certaine forme de lyrisme.
L’artiste soumet le matériau, notamment la limaille de fer, à de multiples variations et tend ainsi à une certaine forme de sacralisation de la matière. Ce sont des attractions magnétiques sur des feuilles de papier, ce sont des monstres d’acier qui s’amalgament et se repoussent entre eux.    
L’image, la matière, le son, l’art de charlotte Charbonnel stigmatise une plasticité à la limite entre science et sorcellerie. 

The Backslash gallery is proud to announce reverSolidus, a personal exhibition by French artist Charlotte Charbonnel. Her work centres on scientific research, mainly in the areas of acoustics, seismology and magnetism. Her pieces make use of different modes of expression, including drawings and installations. They draw on a diversity of sensorial experiences to send viewers on a complex journey in a universe governed by the poetic dimension of art.

The exhibition’s title, reverSolidus, questions the notion of matter in the broadest sense of the term, encompassing both acoustic and physical matter. The solidus refers to the precise moment of crystallisation, when matter becomes solid, for example, when molten glass solidifies at a given temperature.
Charlotte Charbonnel’s works are often linked to experimental concerns. The artist gathers together a huge variety of scientific research and studies it so she can extract the theory and practice needed to give form to the challenges she sets herself. “I’m interested in the things you can’t control, in that alliance of beauty and danger perceptible during natural phenomena,” explains the artist.

Charlotte Charbonnel is taking over the Backslash space to offer visitors an unsettling experience that constantly shakes up their senses. The sense of disorientation is given concrete form with installations that the artist arranges according to modes of expression closely tied into a form of lyricism.
The artist subjects material, iron filings in particular, to multiple variations. She is thus attempting some form of sanctification of matter. Here we have magnetic attractions on sheets of paper, steel monsters that merge together and push each other away.
Charlotte Charbonnel’s images, matter and sounds, her art, all mark out a plasticity that lies on the borderline between science and sorcery.







Resonarium
, 2011 (détail). Musée Réattu, Arles, 2011. crédits : François Deladerrière

 










Limaille fossilisée n°5 (fossilized iron powder), 2011



Matière n°2, 2012



Matière n°4, 2012



Syphonie pour orgue, 2012



Syphonie pour orgue, 2012















Petits colosses (small giants), 2012






Phonoglyphe n°1, 2012



Phonoglyphe n°4, 2012



Stéthosphères, 2010





Attractio, 2012



Attractio, 2012



Attractio, 2012



Attractio, 2012









Pantonier sonore, 2012



Bruit violet (purple noise), 2012






Parabols, 2011




Charlotte Charbonnel  est diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. Ses œuvres ont été présentées dans de nombreuses institutions, notamment à la Maréchalerie de Versailles en 2009, à La Verrière Hermès et au Musée Réattu en Arles en 2011.

Charlotte Charbonnel is a graduate of the Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs in Paris. Her work has featured in a variety of institutions, including the Versailles Maréchalerie in 2009, La Verrière Hermès in Brussels and Musée Réattu in Arles in 2011.

 

Avec le soutien de la Mairie de Paris – Département de l’Art dans la Ville
\
With the support of Paris' City Concil – "Art in the City" Department

 

PRESSE \ PRESS

Marc Lenot, "Son, matière et mouvement, Charlotte Charbonnel", lunettesrouges.fr, 26 avril \ 26 April 2012

Claire Taillandier, "Charlotte Charbonnel", retoursdexpositions.fr, avril \ April 2012
Julie Crenn, "Charlotte Charbonnel / Reversolidus", inferno-magaizne.com, avril \ April 2012
"Charlotte Charbonnel Reversolidus", L'Eventail, avril \ April 2012

Laurent Boudier, "Charlotte Charbonnel", Télérama Sortir, 7-13 avril \ April 7-13 2012

David Gauduchon, "Reversolidus by Charlotte Charbonnel", Home Magazine, avril - mai \ April - May 2012

Anne de Coninck, "Les expériences poétiques de Charbonnel", Connaissance des Arts, avril \ April 2012

Vincent Delaury, "Charlotte Charbonnel", L'Oeil, avril \ April 2012

"Charlotte Charbonnel - ReverSolidus", www.artmediation.fr, mars \ March 2012
"La galerie Backslash présente Charlotte Charbonnel", AMA, march 2012