Le Royaume et l’Exil
(Kingdom & Exile)

Second volet : L’Exil
(
Second Part : Exile)

 



une proposition de Gaël Charbau
19 novembre – 22 décembre 2011

\ 

curated by Gaël Charbau
November 19 – December 22, 2011

 

avec
\ with

Henni Alftan, Jenny Bourassin, Markus Hansen, Thomas Lévy-Lasne, Aurore Pallet, Alex Pou, Eléonore Saintagnan, Gauthier Sibillat

 

* Albert Camus, La Femme adultère, L’Exil et le Royaume, Ed. Gallimard, 1957.

 

Gaël Charbau orchestre le second volet du double commissariat Le Royaume et l’Exil organisé à la galerie Backslash.

Appuyé sur le recueil de nouvelles d'Albert Camus "L'exil et le royaume", dont chacun des six textes explore la difficulté à trouver et à éprouver le bonheur ou le sentiment d'achèvement, l'Exil prend le contre-pied du premier volet "urbain" de l'exposition (Le Royaume), en proposant des oeuvres figuratives qui parlent d'un possible « ailleurs », d'une vision fantasmatique du paysage, réservoir des ombres, objets de méditations, d'apparitions et de rêveries romantiques, ou encore terrain pictural du surgissement de catastrophes naturelles.

Provenant de collages, de montages, de photos ou d'images trouvées sur Internet, les oeuvres présentées - tout comme les personnages en quête de félicité d'Albert Camus - proposent un cheminement au-delà de la ville et des espaces balisés pour présenter la Nature, ou plutôt la façon dont elle ressurgit de manière fantasmée dans l'atelier des artistes. Structurée comme un rêve, la présentation des œuvres s'opère à l'aide d'échos, de migrations, de glissements et de résonances...

« Devant elle, les étoiles tombaient, une à une, puis s’éteignaient parmi les pierres du désert, et à chaque fois Janine s’ouvrait un peu plus à la nuit ». *

Critique d’art, ancien fondateur et rédacteur en chef du journal Particules, coordinateur du collège critique du Salon de Montrouge, Gaël Charbau propose à chacun de ses commissariats d’expositions une vision personnelle de la création contemporaine.

\

Gaël Charbau is orchestrating phase two of the dual-curated Le Royaume et l’Exil [Kingdom and Exile] exhibition being held at the Backslash gallery.

Drawing on Albert Camus' collection of short stories, L'exil et le royaume [The Exile and the Kingdom], featuring six texts that explore the difficulty of finding and experiencing happiness and a sense of completion, L'Exil strikes off in the opposite direction to the exhibition's first urban phase, Le Royaume. It presents figurative works that speak of the existence of a possible ‘elsewhere’, of a fantastical vision of landscape, home to shadows, objects of meditation, apparitions and romantic reveries, or possibly a pictorial terrain that gives birth to natural catastrophes.

Based on collages, montages, photos and images found on the internet, the featured works - mirroring Camus' characters in their quest for felicity - propose a journey beyond the city and well-charted territories to present Nature, or rather, the way in which Nature appears, cloaked in fantasy, in the artist's studio. The exhibition has a dream-like structure, using echoes, motions, shifts and reverberations to present the works.

“The stars were falling one by one, in front of her eyes, and being snuffed out among the stones of the desert, and each time Janine opened up a little more to the night.”*

Art critic, founder and former editor of Particules magazine and coordinator of the Salon de Montrouge's panel of critics, Gaël Charbau brings his personal vision of modern art to bear on each of the exhibitions he curates.

Thomas Lévy-Lasne est représenté par \ is represented by galerie Isabelle Gounod, Paris.

 

PRESSE \ PRESS

Anaël Pigeat, "L'Exil", Art Press, 2012