Backslash gallery

A+ R A-

SAMEDI, c'est GALERIES #9

Saturday, 26 March 2011 10:26 Published in Blog

En cette semaine très intense consacrée au dessin à Paris, entre Dessins Exquis et Drawing Now qui viennent d'ouvrir et Chic Dessin et le prix du dessin de la Fondation Daniel et Florence Guerlain qui ont lieu la semaine prochaine, j'avais envie de vous emmener à 2D3D, l'exposition organisée par Caroline Smulders à la galerie Joseph.

A l'heure où vous lirez ces lignes, il ne vous reste sans doute plus que 24h pour vous y précipiter. L'exposition est de qualité et elle a l'intelligence de mêler artistes connus et artistes émergents, français et internationaux, autour d'un thème intéressant quoique pas très évident d'emblée : le passage du dessin à la sculpture.
Au rez-de-chaussée, on découvre les œuvres de Robert Longo, immense artiste qui expose en ce moment chez Ropac et dont Delphine a rendu compte cette semaine:  http://www.backslashgallery.com/blog/item/76-retour-rue-debelleyme.html.


J'ai eu le coup de foudre pour les grands formats d'Emmanuel Régent, faits de hachures. Travail obsessionnel. L'artiste présente également au premier étage 2 belles sculptures : ce qu'il reste d'une grappe de raisin lorsque l'on enlève le raisin : des rafles (c'est le nom) recouvertes d'or 24 carats, qui révèlent là encore par l'absence.



Sont présentées également des sculptures de Skall, dont je ne suis personnellement pas très fan. L'artiste fera d'ailleurs une performance ce samedi à 19h. Il est à noter également le dynamisme de l'organisatrice puisque l'exposition a été presque chaque jour illuminée de performances et d'évènements.



Toujours au rez-de-chaussée, Veronika Veit présente un ensemble de Fighters, à mon avis trop omniprésents et de plus petites sculptures roses, plus intéressantes, faites en polystyrène et qui reprennent des sortes de scènes d'opération où le corps est absent. Subsiste le personnel médical qui semble en pleine discussion.



Il y a aussi les sculptures de Gabrielle Wambaugh, relativement intrigantes, et dans la deuxième salle les oeuvres de Filip Markiewicz. Un très grand format fait face à une installation faite de dessins mystérieusement sous-titrés et surplombés par des bannières trop explicites.







Les œuvres de Lionel Sabatté, évidemment sur le thème du loup, viennent éclairer les deux salles.



Une salle au premier étage regroupe les oeuvres de Céline Cléron et Madeleine Berkhemer. Si les oeuvres de cette dernière vous abordent plutôt directement, avec ces mollets de femmes et talons hauts finalement assez drôles (ce qui n'est pas le cas de sa sculpture présentée au sous-sol), les oeuvres de Céline Cléron sont encore une fois absolument sublimes. Je dois avouer que c'est la perspective de me confronter encore une fois au travail de cette artiste qui m'a fait principalement venir. L'ensemble est d'une subtilité et d'une finesse impressionnantes, délicat et modeste : des crayons à la bulle de savon réalisée en verre (dont nous avions vu les premières versions ici : http://www.backslashgallery.com/blog/item/48-merci-de-ne-pas-faire-la-chambre.html), de la feuille de papier comme cornette au dessin sur ballons!












Quelques dessins intriguants de Baptiste Debombourg, entre armes et agencement architectural :



Enfin, au sous-sol, les oeuvres de Marion Lachaise, relativement d'actualité et la très très belle "sculpture-meuble" de Baptiste Debombourg, rencontre drolatique et explosive entre deux placards, accident heureux, jouissif et utile!
On finit par deux loups sublimes de Lionel Sabatté, un autre artiste de la galerie Patricia Dorfmann! J'avais déjà parlé de ceux-ci récemment : http://www.backslashgallery.com/blog/item/68-outre-foret.html. Je ne redirais donc pas à quel point je les trouve fascinants.










2D3D, du dessin à la sculpture
Madeleine Berkhemer, Céline Cléron, Baptiste Debombourg, Marion Lachaise, Robert Longo, Filip Markiewicz, Emmanuel Régent, Lionel Sabatté, Skall, Veronika Veit, Gabrielle Wambaugh
jusqu'au 27 mars

Organisée par Caroline Smulders
http://www.ilovemyjob.eu/
Galerie Joseph
7 rue Froissart
14h-19h



Et puis, une fois n'est pas coutume, plutôt que de rester dans les alentours immédiats, j'avais aussi envie de vous dire d'aller absolument dans deux très belles  expositions : Gaëlle Chotard à la galerie Claudine Papillon qui se termine aujourd'hui et Domitille Ortès à la galerie Metropolis.

J'avais déjà vu la première exposition de Gaëlle Chotard à la galerie Claudine Papillon et quand j'ai vu avant-hier l'une de ses oeuvres présentées à Drawing Now, j'ai ressentie la nécessité d'aller voir son exposition actuelle. Nul besoin de descriptions intempestives pour faire apprécier la pure sensibilité et la finesse qui se dégagent de ces oeuvres. C'est une exposition rare. Ce serait un crime de ne pas l'avoir vu!
















Gaëlle Chotard
A travers
jusqu'au 26 mars

Galerie Claudine Papillon
13 rue Chapon
11h-19h
http://www.claudinepapillon.com/
Drawing Now : stand B9 (jusqu'au 28 mars)


Un détour obligatoire par la galerie Isabelle Gounod qui présente les travaux d'Isabelle Giovacchini. L'ensemble est assez beau, très poétique, même si j'ai eu quelque mal à lire l'ensemble du communiqué de presse. J'ai particulièrement aimé ses toiles perforées, pour leur simplicité.











Isabelle Giovacchini
Vanishing Point
jusqu'au 23 avril

Galerie Isabelle Gounod
13 rue Chapon
11h-19h
http://www.galerie-gounod.fr
Drawing Now (jusqu'au 28 mars)
Dessin Exquis (jusqu'au 4 avril)

Et enfin, sous les conseils avisés de Delphine, je suis allée découvrir le travail de Domitille Ortès à la galerie Metropolis. Outre l'accueil absolument charmant de Marie Guihot (cela fait du bien de faire des rencontres qui ont du sens), les oeuvres présentées sont vraiment très belles. A la fois précises, coupantes, les peintures d'Ortès sont aussi emplies d'innocence et de quelque chose de l'absurde. Alliance de précision et de liberté, à laquelle on ajoute un vrai plaisir esthétique, qui me font que trop vous conseiller d'aller voir cette exposition!











Domitille Ortès
Habeas Corpus
jusqu'au 23 avril

Galerie Metropolis
16 rue de Montmorency

http://www.galeriemetropolis.com/
Drawing Now (jusqu'au 28 mars)
Art Paris (31 mars - 3 avril)