Backslash gallery

A+ R A-
parisbeijing

SAMEDI, c'est GALERIES #3

Friday, 28 January 2011 18:16 Published in Blog

Cette semaine, un peu d'auto-promotion. Cela me fait particulièrement plaisir de consacrer notre troisième rendez-vous de SAMEDI, c'est GALERIES aux galeries du Haut-Marais. Traduire: au nord d'Arts et Métiers. C'est un quartier en pleine effervescence, avec l'ouverture de plusieurs nouvelles galeries (dont Backslash!) et de la Gaité Lyrique, grand rendez-vous parisien de ce début d'année.

Ceux qui flânent dans les galeries connaissent le quartier depuis longtemps. La première galerie a s'y être installée est LA BANK, en 2005!

De la plus installée à la petite dernière, je suis donc allée voir mes confrères, pour mon plus grand bonheur!

Attention, ceci est un post partisan!

 

 

Direction la rue Volta, au pied du métro Arts et Métiers.

Depuis son installation, qu'à l'époque tout le monde a jugé très culottée (c'est à peine à quelques centaines de mètres des galeries des rues Chapon et Montmorency…), LA BANK a rapidement attiré les foules et le monde de l'art jusqu'à elle, avec une programmation éclectique et internationale.

Elle présente actuellement une exposition de Keren Benbenisty où se mêlent installations et dessins. Tous tendent à fixer ou à montrer un mouvement, un laps de temps particulier, entre fragilité et quête ambigüe.

 

 

 

 

Keren Benbenisty

Parking

jusqu'au 26 février

 

LA BANK

42 rue Volta

http://www.bankgalerie.com

14h - 19h

 

 

 

A deux pas, rue Borda, on retrouve la galerie Lucile Corty, installée également dans le quartier depuis quelques années (en 2007). Reconnue pour son programme exigeant, la programmation de la galerie vous donnera un aperçu d'une même génération d'artistes, en dehors de toute notion de mode.

La galerie présente actuellement les oeuvres d'Aurélien Porte. Pour sa seconde exposition, il présente un ensemble d'oeuvres, peintures, dessins, sculptures et objets,  toutes liées à la peinture et qui nous invitent à la contemplation.

 

 

 

 

Aurélien Porte

Mémoire, Mise en ordre, Méditation

jusqu'au 19 février

 

Galerie Lucile Corty

2 rue Borda

http://www.lucilecorty.com

14h - 19h

 

 

 

Depuis avril 2010, la New Galerie s'est installée juste à côté. Créée en 2008 par Marion Dana, la galerie a partagé pendant 2 ans l'espace historique de la Galerie de France de Catherine Thieck (voir mon post de la semaine précédente : http://www.backslashgallery.com/blog/item/55-samedi-cest-galeries-#2.html).

La galerie participe à l'échange Paris-Berlin et reçoit à partir de ce vendredi la Galerie Ben Kaufmann. Pas d'image donc. Vous devrez allez découvrir par vous-même!

 

 

From Beyond The Grid

Bara, Poul Gernes, Alexander Wolff et Mathieu Carmona

Galerie Ben Kaufmann @ New Galerie

jusqu'au 12 février

 

New Galerie

2 rue Borda

http://www.newgalerie.com

14h - 19h

 

 

 

De la rue Borda et la rue Volta à la rue du Vertbois, il n'y a qu'un pas. Dans un très bel espace qui relie les rues du Verbois et Notre-Dame de Nazareth, la galerie Paris-Beijing est dédiée à la photographie contemporaine dans un double mouvement de découverte et de promotion. La galerie est en effet une véritable passerelle entre plusieurs générations d'artistes, jeunes talents ou talents confirmés, mais aussi entre créateurs chinois et occidentaux puisque la galerie a ouvert en 2006 un espace de 300m2 à Pékin.  La galerie présente actuellement une exposition de  groupe que vous pouvez découvrir en attendant l'exposition très attendue de Lui Bolin qui commence le 24 février.

 

 

 

 

Digital Generation

jusqu'au 19 février

 

Galerie Paris-Beijing

54 rue du Vertbois

http://www.parisbeijingphotogallery.com

11h - 19h

 

 

En sortant, je prends à gauche la rue Notre-Dame de Nazareth, je traverse le boulevard Sébastopol et prends juste en face un petit passage plein de charme : le passage Lemoine où la Coming Soon Galerie s'est installée en septembre 2010. Je dois avouer que j'avais déjà été séduite par la communication très graphique de la galerie et par son choix de présenter conjointement photographies et design. Non pas dans une mise en relation artificielle mais simplement en présentant les coups de coeur de Frédéric de Gouville avec des éditions spécialement réalisées pour la galerie. L'espace est modeste mais impeccable. La sélection juste.

Personnellement, j'ai beaucoup aimé les photographies de Viriginie Otth, qui explore la photographie contemporaine tout en s'inspirant de la peinture classique.

La chauffeuse de Pierre Brichet est présentée conjointement.

 

 

 

 

 

 

 

Virginie Otth

Pierre Brichet

jusqu'au 12 mars

 

Coming Soon Galerie

3 passage Lemoine

http://www.comingsoongalerie.com

10h-13h / 14h30 - 19h

 

 

Si le coeur vous en dit, vous pouvez vous rendre à la galerie Farideh Cadot, au 7 rue Notre-Dame de Nazareth.

 

En attendant l'ouverture de la Gaité Lyrique...

Vous pouvez compter sur Mister Hugues et Backslash pour couvrir cet évènement!

Alors à vos galeries!!

En parlant d’Art à Paris… avec du retard…

Tuesday, 03 April 2012 11:01 Published in Blog

En parlant d’Art à Paris… avec du retard…

Un soir de vernissage comme les autres, mais cette fois, on est accueilli d’entrée par le gratin du monde de l’art ! Pour ne citer qu’eux : Henri-François Debailleux, Philippe Piguet, Larry Gagosian, François Pinault, Marin Karmitz, Amaury de Solages…



Et c’est Joël Ducorroy qui nous propose cette balade dans l’antre du marché de l’art, sur le stand de la galerie Baudoin-Lebon. Fun, isn’t it ?

Un peu plus loin, la nouvelle recrue Templon : Kehinde Wiley et ses fameux portraits de jeunes issus de la rue sur des fonds de tableaux anciens. On adore !

Et on adore aussi la vision de Chiharu Shiota, une robe de poupée (ou de jeune baptisée) dans ses imbroglios de fils, qui fait penser à une hommage quelque peu mortuaire.


On fait quelques pas, on continue l’allée et on tombe sur le stand de Catherine Issert. Respect total ! Un stand magnifique où la sobriété rivalise avec la beauté de chaque pièce présentée.

Que ce soit François Morellet, Pascal Pinaud, Claude Viallat ou encore Xavier Theunis, toutes les œuvres s’admirent une par une et ne laissent aucune place au doute ou à l'à-peu-près. Bravo ! Incontestablement le grand moment de la foire !

Des ballons en ciment flottent au-dessus du stand de De Primi Fine Art.

Une belle sélection chez Catherine Houard…

Un sublime Bruno Peinado chez Mario Mauroner Contemporary !

La sobriété classieuse du stand d’Ilan Engel et le brio des photographies de Stephan Crasneanscki dans lesquelles on ne découvre la couleur qu’au plus près. Chapeau !

 

Les copains de la galerie Paris-Beijing !!! Toujours un monde fou sur leur stand et ça fait plaisir ! Le top de la création contemporaine chinoise mais pas que, on appréciera Nandan Ghiya ou Jean-Francois Rauzier.

Next booth is Bertrand Grimont ! Linda Sanchez présente un « tissu de sable », comme abandonné sur le sol, qui traduit une forme de poésie quasi abstraite où la matérialité deviendrait une sorte de nécessité créatrice.



Voilà, la première édition de Guillaume Piens pour Art Paris. Résultat : de très très beaux stands mais aussi des doutes sur certains (dont je n’ai pas parlé… diplomatie oblige), une impression de second marché très forte également. Voyons sur la durée…

 

UMWELT

Tuesday, 22 April 2014 16:14 Published in Blog

UMWELT / Rero / Paris-Beijing
Du 10 avril au 07 juin 2014



Après avoir investi des lieux publics de la scène internationale, Rero intervient dans la sphère très privée de l’Hôtel Winssinger situé dans le quartier Saint-Gilles de Bruxelles. Cet hôtel de maître de style Art Nouveau, construit en 1897 par le célèbre architecte Victor Horta, héberge, depuis le 13 octobre 2012, la troisième Galerie Paris-Beijing – après Pékin et Paris – inaugurée par nos très chers confrères et amis Flore et Romain Degoul. Le lieu chargé d’histoire se révèle idéal pour l’exposition Umwelt de Rero qui, au travers de ses mots barrés, nous fait réfléchir sur les notions de mémoire et de progrès.

 

Cette exposition personnelle représente sans aucun doute un point crucial de la carrière de Rero, retraçant, à la manière d’une rétrospective, tous les éléments clés de sa carrière artistique, allant de ses installations in-situ dans les lieux abandonnés à la sortie de sa première monographie « Erreur Dans Le Titre ».


Toutefois, loin d’être un simple récapitulatif de la création de l’artiste, l’exposition Umwelt propose certaines œuvres inédites, manifestes d’une toute nouvelle orientation artistique. Les œuvres sur des fonds de tests de Rorschach notamment comptent parmi ces nouvelles œuvres surprenantes, laissant libre cours à notre interprétation personnelle.

C’est d’ailleurs la signification profonde du terme Umwelt, concept introduit en 1909 par le biologiste Jakob von Uexküll selon lequel chaque organisme vivant possède sa propre expérience sensorielle et réagit différemment aux nombreux stimuli extérieurs, réactions provoquées par de multiples facteurs tels que son bagage culturel, émotionnel ou social.


Le monde perçu par chacun n'est plus celui de tous. Umwelt, bien plus qu’une consécration de la jeune carrière artistique de Rero, s’inscrit parfaitement dans la continuité de la pensée de l’artiste et illustre son dynamisme et sa volonté d’innovation constante.



Paris-Beijing / Hôtel Winssinger
66 rue de l’Hôtel des Monnaies
1060 BRUXELLES
Tel : + 32 (0) 4 94 31 87 81

ARCHIVES

Prev Next Page: