Backslash gallery

A+ R A-
Saturday, 30 June 2012 12:54

Retour sur VOLTA8

Rate this item
(1 Vote)

Cela ne vous a pas échappé : BACKSLASH participait à VOLTA8, une des principales foires off au moment d'Art Basel, la grande Mecque de l'art, qui se tient chaque année depuis 43 ans! C'était "seulement" la 8e édition de VOLTA mais la foire n'avait pas à rougir! BACKSLASH l'a trouvée de très très bonne qualité et vous emmène vers quelques découvertes!


VOLTA8 se tient dans deux grandes halles, dans la zone industrielle de Bâle. Le contraste est étonnant et donne un côté vraiment underground à la foire, dont il faut saluer la gentillesse et le professionnalisme de toute l'équipe! D'ailleurs, la foire n'était pas si artistiquement isolée, car ce lieu de Bâle est un vrai conglomérat de studios d'artistes, de galeries, d'associations et d'entreprises liées à l'art!

Mais concentrons-nous sur ce qu'il se passait à l'intérieur cette semaine là...

... en partant de notre (magnifique) stand, que voilà :


© Nicholas Winter Photography. Courtesy VOLTA8



Il faut savoir que dans une une foire, vous voyez une semaine durant le stand qui est en face de vous. Et vous ne pouvez vous empêcher de vous intéresser. Voici celui que nous avons vu, celui de notre charmant confrère, la Henningsen Gallery de Copenhague :








Juste à gauche, le stand de la très sympathique Jonathan Ferrara Gallery, de la Nouvelle-Orléans (solo de Gina Phillips) :





Et un peu plus loin, la Post Box Gallery de Londres, avec ses deux impétueux galeristes, présentait un ensemble très épuré d'Alastair Levy et de Be Andr :





J'ai beaucoup aimé le stand de la galerie Jarmuschek+Partner de Berlin avec de grands et petits formats de Sabine Banovic :




et une peinture intriguante de Patrick Cierpka :






Les architectures peintes d'Aurelia Gratzer à la galerie Brunnhofer de Linz :





Le très très beau stand d'Union Gallery Londres!!! Avec les sculptures de Charles Mason et les incroyables photographies de Soonhak Kwon, tous deux portant sur le lieu de l'art, révélant ce qui est habituellement dissimulé :






Le projet d'IC-98, duo d'artistes, présenté par la Galleria Heino d'Helsinki :






Comme à son habitude, ADN Galeria présentait un bel ensemble attirant, avec des oeuvres de Bruno Peinado (à gauche), de Carlos Aires (toujours autour du vinyle et des billets découpés) et de Federico Solmi :














Un bravo pour l'engagement de la Peter Lav Gallery de Copenhague avec un projet d'Adam Jeppesen :






Et alors, le grand coup de coeur de BACKSLASH : Pe Lang, présenté par la galerie Mario Mazzoli de Berlin. L'ensemble était renversant!
Pe Lang propose des sculptures cinétiques envoutantes et d'une poésie extraordinaire. Les photos ne vous donnent qu'une impression. Ce sont des sculptures qui se vivent, qui fascinent :

Une peinture minimaliste sans cesse en mouvement :



© Nicholas Winter Photography. Courtesy VOLTA8


Une autre abstraction où des boulons dansent doucement :





Ma préférée, une machine qui dépose méthodiquement en carré des gouttes d'eau qui s'évaporent au fur et à mesure :





Et un grand monochrome, toujours en mouvement :





Plus loin, la Galerie Stefan Röpke de Cologne présentait les oeuvres fortes de Jordi Alcaraz, oeuvres en verre, trouées, brûlées, dégoulinantes :

















La MA2 Gallery de Tokyo avait un très beau stand noir où l'on pouvait admirer les oeuvres vidéo de Ken Matsubara, autour d'un verre d'eau :


© Nicholas Winter Photography. Courtesy VOLTA8



Egalement, le beau projet de la Galerie Ron Mandos d'Amsterdam où l'on entrait dans l'univers désolé de Levi van Veluw (et notamment sa fascinante vidéo) :












Coup de coeur aussi pour la Galeria Enrique Guerrero de Mexico, avec les artistes Ricardo Rendon (les post-it jaunes), Quirarte & Ornelas (les dessins hyper-réalistes) et la photographe Daniela Edburg (avec ses natures mortes intrigantes) :















Il y avait aussi une énigme à côté du bar de la foire que je n'ai pas chercher à résoudre qui ne m'a pas lassée :





La Galerie Christian Lethert de Cologne présentait notamment de grandes oeuvres abstraites de Daniel Lergon (pigments de métal sur papier) :






Et enfin, nos très sympathiques voisins de droite, la Krupic Kersting Galerie de Cologne montrait un solo de Baptiste Debombourg, un artiste que BACKSLASH trouve fantastique!




Rendez-vous a été pris entre galeristes pour encore beaucoup de nouvelles aventures!!
C'est aussi le bonheur des foires!

Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated.
Basic HTML code is allowed.

ARCHIVES

Prev Next Page: