Backslash gallery

A+ R A-
Friday, 01 June 2012 15:57

SAMEDI, c’est GALERIES #42

Rate this item
(1 Vote)

 

SAMEDI, c'est GALERIES se consacre aujourd'hui à deux jeunes photographes de grand talent : Yves Marchand et Romain Meffre à la galerie Polka.

 

 

 

Fondée en 2007 par Adélie de Ipanema et Edouard Genestar, la galerie Polka représente sur près de 300m2 un très large panorama de photographes. Il n'y a qu'à voir sa liste d'artistes pour avoir des frissons. Elle englobe les grands photographes d'après-guerre comme les jeunes prodigues. Tous les courants y sont représentés, de la photographie politique ou documentaire à ce que l'on appelle globalement et parfois de façon injustement réductrice la photographie "plasticienne".

 

En plus de son espace sur rue en plein coeur du Marais et de son second espace (où se situe l'exposition) absolument magnifique, qui fait la part belle à la lumière et aux volumes, la galerie Polka a une librairie spécialisée très complète. Vous pouvez même y dénicher des éditions rares.

Et pour finir avec l'impressionnante activité de Polka, la galerie édite également une revue éponyme, fondée par Alain Genestar, qui est aujourd'hui largement reconnue dans les médias.

 

Donc, après avoir passé le premier espace de la galerie au 12 rue Saint-Gilles (sans louper l'oeuvre à gauche dans la vitrine), vous passez par la cour et débarquez dans l'espace dévolu à la dernière série d'Yves Marchand et Romain Meffre : "Theaters".

 

Les deux artistes, nés en 81 et 87, découvrent une véritable salle de cinéma américaine en 2005, alors qu'ils débutent leur travail sur la ville de Detroit, première métaphore de la ruine, qui a connu un immense succès et les a propulsés sur le devant de la scène.

Commencé réellement en 2006, ce vaste projet s'emploie à un répertoire quasi exhaustif et systématique de ces décors triomphants, entre salles à l'italienne et influences baroques, autrefois véritables lieux de spectacle où l'on venaient autant pour l'ambiance que pour voir un film, qui ont été créés de toutes pièces et implantés par les grandes industries hollywoodiennes.

Ces lieux, construits au milieu des villes, ont été progressivement abandonnés à mesure que la génération du baby-boom s'est déplacée dans les banlieues.

 

Au-delà de la démarche documentaire passionnante, que l'on ne peut s'empêcher de comparer au couple Becher, avec toutefois cette fantastique attention au visuel et à l'émotion en plus, il y a ce "rendu" surprenant qui vient de la technique employée, un travail précis et physique, de longue haleine, qui prend à bras le corps son sujet. Ces salles en ruines, plongées le plus souvent dans l'obscurité, sont prises à la chambre et doivent être éclairées à la torche, qu'il faut déplacer, avec un temps d'exposition extrêmement long.

 

Revenons à l'exposition. Elle est partagée en plusieurs ensembles.

D'abord, les "Ruines", avec ces théâtres en lambeaux, où l'on peut imaginer la grandeur passée. Puis, les "Espaces publics, espaces privés" qui nous font découvrir l'envers du décor, cordages et salles de projection en déconfiture. Et enfin, les "Métamorphoses", absolument bouleversantes, de ces lieux en des espaces réhabilités : parkings, grandes surfaces, magasins, terrains de sport ou entrepôts, entre pragmatisme, respect du passé et effacement de la mémoire.

 

La beauté de ces photographies est vraiment grandiose. Il y passe beaucoup d'émotion et de sensations visuelles. Courez voir cette exposition!

 

A noter : un ouvrage est en préparation aux éditions Steidl pour 2012!

Vous trouverez tout ce dont vous avez besoin sur :

http://www.polkagalerie.com/expos/?id=55

Une mention spéciale pour le professionnalisme de la galerie et la limpidité de son site internet!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Yves Marchand & Romain Meffre

Theaters

jusqu'au 4 août

 

Polka Galerie

Cour de Venise

12 rue Saint-Gilles

mardi - samedi 11h - 19h30

http://www.polkagalerie.com

 

 

 

 

 

Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated.
Basic HTML code is allowed.

ARCHIVES

Prev Next Page: