Backslash gallery

A+ R A-
Friday, 06 April 2012 13:32

Rero casse la baraque !!!

Rate this item
(4 votes)

Rero casse la baraque !!!

Une vente, une cimaise qui s’effondre et Rero qui casse la baraque !!

Voici comment résumer la vente aux enchères de Street Art qui s’est déroulée hier à l’Hôtel Salomon de Rothschild sous le marteau de maître Pierre Cornette de Saint Cyr.
Alors que les derniers lots passent, j’entends des craquements bizarres venant de la cimaise devant laquelle je me trouve… Et là, je vois que ça commence à basculer dangereusement. Mon sang ne fait qu’un tour : courage, fuyons !!!

Heureusement, d’autres ont eu le réflexe contraire et sont accourus afin de soutenir l’immense cimaise qui supportait tout de même une bonne vingtaine d’œuvres. Je tiens ici à remercier un collectionneur bien connu de Backslash qui s’est courageusement élancé vers les deux toiles de Rero afin de les protéger !

Pas de blessé, mais par contre, quelques œuvres ont probablement souffert… Je n’en saurai pas plus, tout est immédiatement pris en main par la maison de vente.
Notons que l’étude avait certainement délégué l’accrochage.

Bref, la vente reprend après cet intermède et nous voici venus aux deux toiles de Rero, les derniers lots à passer.  Maître Pierre Cornette de Saint Cyr fait le show, parle d’un artiste devenu une référence dans le monde du Street Art et de sa galerie merveilleuse et dynamique (je ne pouvais pas ne pas mentionner cet aspect nécessaire à mon post) !
Bref, la première œuvre part à un très bon prix (déjà plus que l’estimation) et la seconde… à un excellent prix ! Backslash is delighted !!!!

Cette petite histoire de cimaise est aussi l’occasion pour moi d'écrire mon mécontentement face à un collectionneur peu scrupuleux que nous appellerons Monsieur Olivier D. Ce dernier a mis en vente une grande partie de sa collection et notamment des œuvres acquises depuis à peine deux ou trois semaines. Des œuvres de jeunes artistes qui n’ont pas encore d’intérêt à passer en vente et qui peuvent en souffrir fortement. Certains lots ont été ravalés et les cotes en éprouveront les conséquences !
Bravo Monsieur Olivier D. !!! La spéculation existe évidemment dans le monde de l’art mais parfois de la part d’imbéciles qui ne comprennent probablement pas grand chose à la création et dont le respect pour les artistes est certainement inexistant !

Leave a comment

Make sure you enter the (*) required information where indicated.
Basic HTML code is allowed.

ARCHIVES

Prev Next Page: